CHRONIQUE N°7

CHRONIQUE N°7

26 / 10 / 21
Magnifique chronique, saisissante et brillante. Merci infiniment Lou pour ces mots si bien choisis !

À VOS MARQUES, PRÊTS, RÂLEZ !

Merci Lou // Blogger, Bookstagrammer // @les_lectures_de_lou // Perpignan, France

CHRONIQUE N°7 (Instagram) :

[Monira Sophan de Cuadra - J’ai cassé ma biscotte]

« Le cœur se trouve soulagé, quand la bouche peut se plaindre » proverbe danois.

On a tous un jour attendu un livreur toute la journée qui n’est jamais venu. On a tous eu des nuits gâchées parce que notre moitié ronfle à tue-tête. On a tous été dans un magasin avec une impression de déranger la vendeuse antipathique. On a tous eu des collègues de boulot insupportables. On a tous un ami radin ou égocentrique qui ne pense qu’à lui. Et on a évidemment tous déjà essayé d’envoyer un colis à La Poste. Et on a tous sûrement beaucoup râlé à ces moments là.

Mais on a aussi tous une connaissance très pacifiste qui nous aura dit « mais c’est rien, relativise, il y a pire dans la vie, regarde la famine et la fonte glacière… » et on a tous eu envie d’étriper cette personne « bienveillante »…

Un livre très drôle et très bien rédigé, où Monira nous présente toutes ces situations pénibles qui nous donnent envie de hurler. Et d’ailleurs parfois on hurle, parce que oui, on a beau essayer d’être zen, comprendre que chacun fait comme il peut, et qu’il y a évidemment des drames bien plus graves qui se jouent dans le monde, mais bon sang on a quand même le droit de hurler non ?

Le livre est cocasse, très agréable à lire mais aussi déculpabilisant. On cherche tous une vie plus zen et une paix intérieure mais oui on a quand même le droit de râler, de se plaindre, même si on vit à New York dans un « luxury apartment ».

Un livre qui fait du bien, qui fait rire et nous ramène à la vraie vie, celle qui nous fout parfois en rogne et pas la vie parfaite qu’on est censé mener remplie de bienveillance et de gratitude.

Belle journée et bonne lecture. 📖😚
💫Lou💫